Blog

UX TIPS 40 | Comment bien placer ses produits de cross-selling : Asos, Tesco, Paul Smith

Posted by Netwave on 30/05/17 07:15

Le cross-selling, ça n’est pas nouveau et ça existe depuis qu’Amazon l’a mis dans ses fiches produits. Autant dire que ça existe depuis l’aube des temps du web :-) Mais, pour autant, est-ce bien employé ? Beaucoup de sites font du cross-selling, mais outre les approximations de recommandations, on peut aussi s’interroger fortement sur la mise en place, positionnement sur la page et taille, qui parfois pénalise les algorithmes qui permettent de personnaliser le contenu des offres ainsi poussées.

Voici donc 3 petits exemples qui devraient permettre de faire un tour de passe sur une vieille technique et reposer les fondamentaux :

 

1 - Exemple Asos :

Plus le cross-selling est placé haut dans la page, plus il a de chances d’être vu. En revanche, il faut bien l’avouer, s’il est placé trop haut, il peut perturber la lecture de l’utilisateur en lui proposant des offres alors qu’il n’a encore rien demandé.

Non, le cross-selling, si possible, doit être placé sous le produit, sous la ligne de flottaison, que ce soit en desktop et surtout en mobile (où il n’y a de toute façon pas la place de le mettre).

C’est bien le cas ici sur ASOS où l’on trouve même deux rangées de cross-selling sagement alignées sous le produit, mais clairement exposées.

cross-selling asos.png

 

2 -Exemple Tesco :

Sur autre type de site, ici Tesco, l’équivalent d’Auchan au Royaume Uni, le cross-selling est également placé très très bas dans la page.

Ces caractéristiques principales sont :

  • de grandes images pour attirer l’oeil
  • de la simplicité, pas beaucoup de texte
  • 2 propositions de valeurs

Notez également les grands espaces blancs entre les blocs, pour améliorer la lisibilité et donner de l’air au regard.

cross-selling tesco.png

 

3 -Exemple Paul Smith :

Dans un autre exemple, on voit ici que Paul Smith, un autre site de mode a adopté exactement le même type de configuration, à ceci près que les photos sont un peu plus petites, ce qui n’améliore pas la lisibilité. En revanche, l’idée de jouer avec la couleur est très bonne et permet de jouer avec un autre type d’affinité que les appartenances de gamme ou les autres préférences utilisateurs.

cross-selling Paul Smith.png

 

Les règles du cross-selling en e-commerce sont donc aujourd’hui extrêmement classiques et bien connues et il n’est nul besoin d’inventer des choses innovantes tant les habitudes prises sont bien ancrées.

 

Rédigé par : Olivier Sauvage - Capitaine commerce

Topics: E-commerce, UX tips, cross-selling

Restez informé avec le récap hebdo

Catégories

Plus de catégories