Blog

LogBook Netwave - Re-Start S3/ Et la Reprise ?

Posted by Jean-Luc Bernard on 02/06/20 11:06

#RE-START 

Banner_Email_Netwave_LogbookS3_Etlareprise

Nous sortons tout doucement de la crise. Derrière les manifestations de joie liées à la réouverture de nos bars et de nos restaurants, de nos plages et de nos parcs - incroyable de penser que l’on vivrait un jour le droit d’aller sur une plage comme une libération -, se profilent des nouvelles très dures: les cessations de paiement qui se succèdent dans le retail physique, les plus grandes compagnies aériennes prises à la gorge en termes de trésorerie, les annonces de licenciements par milliers dans l’automobile, l’aéronautique, le tourisme…

Cette crise laissera des traces durables, négatives. Mais aussi positives sur nos entreprises.

Cette crise a été un énorme choc 

35% entreprises comptant 10 salariés ou plus ont connu une interruption de leur activité. 55% des entreprises plus petites. 

60% des entreprises ont constaté une baisse significative de la demande.

4 entreprises sur 10 rencontrent des difficultés de trésorerie.

86% des entreprises rencontrent aujourd'hui au moins une difficulté : 61% rencontrent des difficultés d'ordre financier, 48% des difficultés liées à la sécurité, 42% d'ordre logistique et 17% des difficultés liées aux ressources humaines.

Penser que cela n’aura une conséquence et que la reprise effacera rapidement nos mauvais souvenirs relève de l’incantation.

Et pourtant nos entreprises ne sont pas restées les deux pieds dans le même sabot et ont réagi pour s’adapter. Sauf peut être les plus traditionnelles et les plus institutionnelles qui pensent que leur pérennité ressort de l’ordre des choses, comme, par exemple, La Poste ou les banques de réseau classiques.

Des réactions dynamiques

Je suis bluffé par l’incroyable capacité de nos entreprises, notamment du digital, à s’adapter rapidement.

Le e-commerce en a fait la preuve pour ceux qui ont eu la chance de voir leur activité exploser. Ils ont su traiter deux fois plus de commandes que d’habitude du jour au lendemain, dans un cadre logistique bouleversé. Confortablement installés derrière nos écrans nous n’imaginons pas l’énorme surplus de travail et les trésors d'organisation déployés pour y parvenir, des équipes d’appro jusqu’au dernier kilomètre, en passant par les services informatiques, la relation -client, les entrepôts...etc.

Plus proches de nous la transformation de certaines entreprises est spectaculaire. L’EBG, ce formidable organisateur d’évènement qui devient en 2 semaines un media digital. Actito, l’un de nos partners, qui organise en ligne son événement annuel planifié en physique quelques jours auparavant encore. 

Et de manière plus globale saluons toutes les entreprises, notamment dans la restauration, qui ont fait face à la crise en déployant de nouveaux moyens pour commercialiser leur offre: 29% ont lancé un service de livraison à domicile, 25% un service de retrait.

Le moral des chefs d’entreprise dans tout cela ?

Il a “trinqué” bien sûr même s’il se relève légèrement en mai à 59 points Vs 53 en avril (100 en moyenne de longue période). 

Mais 52% des chefs d’entreprise restent confiants dans les perspectives économiques des 12 prochains mois pour leur entreprise.

“Logiquement, la confiance dans son entreprise est largement corrélée à la façon dont elle a pu traverser le confinement : seulement 33% des dirigeants dont l'activité n'a pas encore repris sont confiants, contre 51% pour ceux dont l'activité a pu reprendre, et 61% pour ceux pour qui elle ne s'est jamais arrêtée.” (The Conversation)

L’angoisse de la trésorerie, de la cessation de paiement, le stress de voir s’effondrer le travail d’une vie, l’énorme épreuve de l’inactivité forcée auront été au RV pour beaucoup d’entre eux, qui sont pourtant les moteurs de notre économie.

Soyons honnêtes, nous sortions d’un cycle  plutôt heureux pour l'économie française. Désormais, les chefs d’entreprise ont le sentiment que « les jours heureux » sont derrière eux : 59% trouvent que « c'était mieux avant » (+19 points), tandis que seulement 9% déclarent que « c'est très bien maintenant » (-26 points), le plus faible niveau jamais enregistré. 

Près d'un tiers des chefs d'entreprise estime que « ce sera mieux demain » (32%, +7 points).

La perspective

Bonne nouvelle, pour le Re-Start, seuls 28% des chefs d'entreprise considèrent que l'innovation est un mirage plus qu'autre chose (+10 points), et 17% qu'elle est une prise de risque (+3 points). 

40% considèrent toujours qu'elle est un investissement.

Au-delà des annonces des grands groupes seulement 2% des chefs d'entreprise annoncent leur intention de réduire le nombre de leurs salariés. 

94% comptent le maintenir ! 4% souhaitent même l’augmenter ! 

Chez Netwave, nous faisons partie de ceux qui souhaitent accélérer.

Nous savons que nous devrons faire preuve d’agilité, d’adaptabilité, de capacité à “micro-pivoter” sur nos certitudes les plus ancrées. 

Bien sûr tout est plus difficile: prospecter, maintenir un lien avec les clients, les partenaires, les fournisseurs. Bien sûr, l’inconnu de la rapidité de la la reprise, nous incite à la plus grande vigilance sur notre trésorerie. Bien sûr, la plus grande difficulté à imaginer à court terme les évolutions des marchés ne facilite pas la projection.

Mais nous avons conscience d’être présents sur des secteurs porteurs et d’apporter des solutions pour des secteurs qui vont devoir se réinventer.

Nous avons mis à contribution cette crise pour réfléchir à Netwave Demain, à produire de nouvelles idées, à prendre conscience de certaines choses.

Nous avons déjà changé notre organisation la rendant beaucoup plus économe en m2 du fait du télétravail qui devient la règle, et donc préservé notre trésorerie. Nous allons encore la faire évoluer dans les jours qui viennent pour la rendre plus souple, plus frugale, plus productive encore. Nous avons découvert la productivité d’échanges renouvelés avec notre réseau.Nous avons pu compter sur la motivation, dopée par le challenge, de nos équipes. 

Nous savons, encore mieux qu’avant, que nous devrons toujours nous adapter aux changements, que ceux -ci peuvent être rapides et brutaux sont rapides et qu’il va falloir cultiver dans la durée notre capacité à nous réinventer rapidement et en profondeur. 

Et nous comptons sur vous pour nous y aider.

Bonne Re-Start !

Jean Luc BERNARD
CEO Netwave


Vous souhaitez profiter de la croissance du e-commerce et améliorer la personnalisation de votre site e-commerce/marketplace ? Demandez une démo de notre technologie de Smart Personalisation.

Parlons-en

Topics: netwave, covid-19

Restez informé avec le récap hebdo

Catégories

Plus de catégories

Articles récents