Blog

Personnalisation : les 20 erreurs à ne pas faire - Erreur n°10 : ne pas cadrer le travail de l'IA

Posted by Netwave on 18/02/21 08:57

Banner-Les20erreurs-personnalisation-erreur-10

Une intelligence artificielle, c’est comme une intelligence naturelle: elle doit travailler dans le cadre de la stratégie commerciale de l’enseigne qui “l’emploie”. 

Il ne viendrait pas à l’idée de recruter un vendeur et, pour seul brief, de lui dire “Vends”.

Bien sûr c’est la finalité. Mais encore faut-il qu’il ne le fasse pas à n’importe quel prix, qu’il le fasse en conformité avec les besoins de l’entreprise qui l’emploie, avec ce qui fait qu’elle est préférée à ses concurrents, avec ce qui fait la spécificité de sa relation avec ses clients, avec sa politique commerciale.

De même que le directeur commercial, le directeur de magasin, le chef des ventes doit être capable d’indiquer à son équipe quelle est cette politique, il importe que :

  • que votre IA puisse être "briefée” sur votre volonté commerciale,
  • que ce brief puisse être facilement amendé et communiqué à votre IA.

Un sur-stock à quelques semaines de l’inventaire peut donner de l’urticaire à votre directeur financier. Il transmettra sa démangeaison au directeur commercial du site qui passera la moitié de sa nuit à paramétrer des promotions sur lesdits produits. Mais à quoi cela servira-t-il si dès le lendemain matin, votre système continue à “pousser” les produits qui se vendent le mieux et qui, donc, n'ont pas été mis en promotion ?!?! 

A augmenter encore le sur-stock de ceux que vous avez passé la moitié de votre nuit à rendre plus attractifs...

Dans un magasin, le directeur aurait réuni ses vendeurs - dès leur arrivée - et leur aurait dit (en substance) : “Messieurs, votre intelligence naturelle de vendeur vous pousse à vendre ce qui a le plus de chance de convenir au client potentiel que vous avez face à vous. Eh bien, pour les 15 jours à venir, je vous demande de ne plus lui vendre le produit qui a le plus de chance de lui convenir mais le produit en promotion qui a le plus de chances de lui convenir.”

Votre système de recommandation est votre vendeur. Il importe donc que vous puissiez lui communiquer le même message en quelques minutes seulement. 

C’est d’autant plus important que les algorithmes statistiques, qui animent 99% des systèmes de recommandation, reposent sur une logique qui sait surtout détecter les tendances majoritaires.
C’est à dire celles qui concernent les produits les plus vendus… Celles qui augmenteront votre problème dans le cas d’espèce, au lieu de le résoudre.

Laisser un système de ce type travailler seul, sans lui transmettre votre politique commerciale, c’est:

  • décider de laisser ce qui est le plus vendu… se vendre encore plus,
  • ne pas faire vivre son site au rythme de son agenda commercial ou financier,
  • s’interdire d’imprimer sa stratégie d’entreprise à son site; celle qui fait que les internautes le visitent / le préfèrent.

Conclusion: ne jamais choisir un système de recommandation qui ne sait pas vous permettre:

- de délimiter le périmètre dans lequel il doit travailler

- et de le faire évoluer en 3 minutes seulement.

The Netwave Success Team

 

Nous espérons que cet article vous a intéressé. N’hésitez pas à le partager.

Nous vous donnons rendez-vous dans quelques jours pour décoder ensemble l’erreur N°11.


Vous avez un projet  de personnalisation pour votre site e-commerce ? Demandez une demo de notre technologie de personnalisation. 

Demandez une démo

 

Cette série vous intéresse ? Abonnez-vous au flux d’actualité Netwave, vous serez tenu au courant des nouvelles parutions.

Topics: E-commerce, Personnalisation, Les 20 erreurs

Restez informé avec le récap hebdo

Catégories

Plus de catégories

Articles récents