Blog

Logbook Netwave : Voeux de Jean-Luc Bernard aux Netwavers

Posted by Netwave on 07/01/21 05:30

Chers Netwavers, 

Je me rappelle, avec un petit frisson, vous avoir souhaité à tous une excellente année 2020…

Autant vous dire que j’hésite à récidiver... Au cas où il y aurait eu une quelconque relation de cause à effet. Un peu de mégalomanie maîtrisée ne fait aucun mal à l’ego.

Nul ne pouvait imaginer, sauf les prophètes du rétroviseur, comment cette année allait changer - accélérer ? - les mutations concernant la façon dont nous interagissons les uns avec les autres, dont nous apprenons et découvrons, dont nous nous positionnons dans le temps et l’espace.


Aussi, je vais me contenter de vous souhaiter modestement une meilleure année 2021, en espérant que ce ne sera pas un vœu pieux. 

Je croise les doigts: la superstition sied à la mégalomanie maîtrisée. 

Je vais surtout vous remercier, vous les Netwavers, pour le super travail que vous avez accompli au cours de cette incroyable année 2020. 

D’abord en vous adaptant en quelques heures au télétravail que nous imposait, non pas les directives gouvernementales puisque nous l’avons anticipé deux fois, mais votre sécurité sanitaire. 

Une entreprise sans les femmes et les hommes qui la font, ce n’est que du papier. Faire réussir Netwave c’était, avant tout, vous tenir au plus loin du risque de contamination. 

Bravo pour avoir continué à “faire tourner la boutique” malgré la nécessité de s’adapter instantanément  à un environnement de travail où s’appuyer sur l’autre n’est plus aussi fluide et nécessite d’abord de vérifier sa disponibilité, puis de convenir d’un moyen de connexion, enfin de se connecter.

Vous avez repensé totalement notre organisation du travail, ce qui était rendu nécessaire non seulement du fait du contexte sanitaire mais aussi des départs à la retraite de deux piliers de l’entreprise, Henri et Régine. J’ai comme vous une pensée pour eux. Ils ne vivront pas avec nous cette nouvelle année mais sans eux nous ne la vivrions certainement pas ensemble non plus. 

Vous vous êtes adaptés en définissant, ensemble, le télétravail comme notre nouvelle norme avec un accord signé dès le mois de mai, quand les syndicats d’employeurs et de salariés en étaient encore à se chicaner pour savoir s’il convenait ou pas d’encadrer cette pratique… 

Vous l’avez fait:

  • en servant tous nos clients sans aucune baisse de qualité, au contraire,
  • en acceptant de nouvelles responsabilités pour certains, 
  • en accueillant et embarquant pas moins de 5 nouveaux Netwavers, 
  • pour les nouveaux Netwavers justement, en embarquant en mode 100% remote ou presque,
  • en acceptant qu’une partie de votre travail soit consacrée au maintien de 100% de la rémunération de ceux que la baisse d’activité du 1° semestre obligeait à une activité partielle, 
  • en mettant en place une nouvelle façon de contribuer à l’évolution de l’entreprise, de ses méthodes, de ses process, plus horizontale, plus contributive, plus systématique, plus collaborative, notamment à travers nos Surfin’ Days,
  • en déployant rapidement de nouveaux outils pour le management de projet, la gestion commerciale ou encore la gestion de notre produit.
  • ... etc.

La liste est longue et je vais m’arrêter là pour simplement vous dire que je suis très fier de vous tous et de ce que vous avez fait cette année. De votre adaptabilité, de votre énergie, de votre résilience.

Je résume tout ce que vous avez fait en une phrase ? OK: 82% de croissance de notre ARR booké en 2020, malgré 5 mois sans nouveau business. Chapeau bas. 

Croyez bien que votre attachement à Netwave a été déterminant dans la véritable tempête que nous avons connue: 5 mois sans quasiment de chiffre d’affaires, tous les projets en cours étant bloqués, toutes les décisions en cours étant suspendues et le plus grand attentisme régnant sur le marché.

Durant toute cette année 2020, nous avons été attentifs à trois choses.

Tout d’abord vous mettre à l’abri, quitte à bousculer notre organisation du travail. Nous avons réussi ensemble. En 2021, nous maintiendrons cette position fondamentale.

Ensuite, faire que le danger de l’isolement qui guette chacun d’entre nous, soit sinon évité, du moins minimisé et combattu. En 2021, nous maintiendrons donc nos rendez-vous généraux, par équipe et face to face. 

Café Flash général et Points Debout par équipes quotidiens, bien sûr, mais aussi notre journée mensuelle consacrée à l’amélioration continue, notre Surfin’ Day. 

Et nous y ajouterons des points sur notre collaboration plus fréquents qu’un simple entretien professionnel annuel pour que vous puissiez être accompagnés dans votre évolution professionnelle qui ne doit pas rester le grand perdant de la crise. Comprendre où vous en êtes par rapport aux attentes de Netwave, identifier les points de progression, mettre en commun vos envies et vos besoins d’évolution. Quand la capacité à partager tout cela au quotidien, notamment par tout ce qui fait la communication au-delà de la parole ou de l’écrit, se rétrécit, il importe de compenser par une écoute réciproque plus importante.

Enfin, notre souci permanent a été de cultiver le “produire ensemble”. Tomber des lignes de code, paramétrer la stratégie de personnalisation d’un client, répondre à une demande de support ou encore signer un nouveau contrat, tout seul, chez soi, devant son écran, sans personne pour produire à ses côtés, constitue le minimum minimorum. Cela permet à l’entreprise de survivre. Pas de vivre. Pas de se projeter. En 2021 nous maintiendrons donc nos Surfin’ Days mensuels et cultiverons les occasions de les doper. 

Au-delà de leur vocation actuelle à décider ensemble du sort à donner aux idées d’amélioration continue proposées par chacun, ils viseront une vocation plus large. Celle de contribuer à nous sensibiliser à la nécessité de l’adaptation continue pour une entreprise dans le monde actuel. Pour cela, nous y ajouterons une ouverture à l’extérieur plus forte: à l’avis et aux envies de nos clients, aux évolutions de notre marché vues par l’un de ses acteurs, aux évolutions de notre monde vues par l’un de ses observateurs. 

Consacrer 5% de notre temps de travail à identifier nos besoins d’évolution, à les comprendre, à décider de leur degré de priorité et à organiser leur mise en œuvre nous paraît un excellent investissement pour Netwave.

Voilà. A l’exception de quelques présentateurs ou “experts” des chaînes d’info en continu, de quelques gourous autoproclamés des réseaux sociaux et des prophètes du passé sur Youtube, nul ne sait de quoi sera fait 2021. 

Ce que je sais, c’est que la digitalisation des activités humaines s’est accélérée. Notamment celles qui passaient traditionnellement par l’intermédiation humaine: le commerce, la finance, le conseil, la mise en relation… 

Ce que je sais, c’est que cette disparition de l’intermédiation humaine nuit à l’efficacité commerciale de l’offreur et que, s’il veut rester compétitif, il va lui falloir la compenser.

Ce que je sais, c’est que cette compensation passera par des systèmes d’intelligences artificielles aux lieux et places de l’intelligence naturelle des anciens intermédiaires.

Ce que je sais, c’est que notre technologie d’IA est tout particulièrement qualifiée pour gérer des interactions en temps réel du fait de sa capacité à comprendre des situations, même nouvelles, et leurs évolutions en temps réel pour formuler des décisions pertinentes.

Ce que je sais, surtout, c’est qu’au regard de ce que vous avez réussi à faire en 2020, l’année qui vient sera… intéressante. 

Topics: Jean-Luc Bernard, netwave, voeux 2021

Restez informé avec le récap hebdo

Catégories

Plus de catégories

Articles récents